"Il y a une petite vérité toute brève mais quasiment miraculeuse. Dans les camps de la mort, il y avait des hommes, des érudits, des rabbins que l’on appelait des "livres vivants". C’était des gens qui savaient tellement par cœur qu’on allait les feuilleter, qu’on allait chez eux pour dire : que veux dire ce texte ? D’où vient il ? quelle est la bonne citation ? Pouvoir bien citer, c’est une des bonnes conditions de la liberté."

G. Steiner, Cécile Ladjali - Éloge de la transmission : le maître et l’élève

Deuxième lecture. Concentrée sur les propos de G. Steiner.

Deuxième lecture. Concentrée sur les propos de G. Steiner.

Il ne vient même pas à l’idée du petit garçon actuel d’entrer dans sa chambre pour y rêvasser, ouvrir un roman à n’importe quelle page, se laisser hypnotiser par le mystère des caractères. On l’attend partout, la tribu l’appelle sans arrêt : au judo, au violon, au club théâtre, même à la bibliothèque ! L’expérience de la solitude, du regard posé à la fenêtre sur les toits, l’expérience de cette si étrange et douce tristesse qui est au fond de tous les livres comme une lumière d’ombre, cette expérience capitale en quoi consiste tout bonnement l’initiation au monde et à la finitude, cette expérience est comme empêchée, voire interdite.
Michel Crépu in - Le silence des livres
Tout texte écrit est contractuel. Il lie l’auteur et son lecteur à la promesse d’un sens.
G. Steiner - Le silence des livres
Notre sensibilité occidentale encore aujourd’hui, nos repères intérieurs habituels ont une double source : Jérusalem et Athènes. Plus exactement, notre héritage intellectuel et éthique, notre lecture de l’identité et de la mort nous viennent directement de Socrate et de Jésus de Nazareth.
G. Steiner - Le silence des livres
Elle [la musique] est le langage fondamental pour communiquer sentiments et significations. La majeure partie de l’humanité ne lit pas de livres. Mais elle chante et danse.
G. Steiner - Le silence des livres
L’écrit dessine un archipel dans les vastes eaux de l’oralité humaine.
G. Steiner - Le silence des livres
Entame la lecture…

Entame la lecture…

Poésie et philosophie du web